Quantifier les économies d’énergie : mais pourquoi la saisie des données est-elle si importante pour CUBE.S?

Publication : le 16/04/2021 à 9 h 36 min

Chaque mois, vous saisissez vos données de consommation pour CUBE.S. Mais savez-vous réellement comment sont calculées vos économies d’énergie ? Christophe Rodriguez, directeur général adjoint de l’Ifpeb, et Jean-Baptiste Pasquien, chargé d’étude Construction Durable, nous répondent et nous font découvrir REDEV, un projet de long terme de l’Ifpeb qui a pour but de vous faciliter la saisie des données.

N.B.: Christophe et Jean-Baptiste nous parlent de CUBE, mais cela concerne également CUBE.S bien entendu!

Comment sont calculées les économies d’énergie des candidats au concours CUBE.S?

Christophe : Les économies d’énergie forment la pierre angulaire de CUBE. Tous les mois, nous avons besoin de savoir où en est chaque bâtiment et donc de faire les comptes. Or, il n’existe pas de compteurs d’économies d’énergie, seulement de consommation d’énergie ! Nous avons donc construit un modèle pour calculer les économies d’énergie des candidats. Nous prenons leurs données de consommation avant qu’ils rejoignent le concours (dites données historiques). Puis, les candidats saisissent mensuellement leurs données tout au long de CUBE (dites données réelles). La différence entre les données réelles et les données historiques nous donne les économies d’énergie réalisées.

Jean-Baptiste : Il faut toujours saisir les données dans la même unité et sur les mêmes périodes de consommation. Cela nous permet ensuite de comparer des données comparables. A ce jour, il existe deux façons de récupérer les données : la facturation et les agrégateurs de données. Or les deux informations peuvent être différentes car les factures donnent des prédictions : c’est pour cela qu’il faut rester dans le même périmètre et conserver la même technique de récupération de données.

Christophe : Il faut savoir que retrouver et lire les factures est parfois plus difficile qu’on ne pense ! En effet, la gestion des factures n’est pas toujours fluide entre les différents acteurs et il n’est pas forcément évident de démêler les nombreuses informations présentes sur les factures. Il est donc essentiel de bien gérer ses factures et de saisir avec attention les données pour le concours.

L’IFPEB travaille sur le projet Redéveloppement (REDEV). Qu’est-ce que cela va changer dans la saisie des données ?

Christophe : REDEV permettra deux choses : la massification et l’observation des données. Pour l’instant, nous travaillons surtout sur excel mais nous avons besoin d’une plateforme plus musclée et plus rapide. Ainsi le concours CUBE pourra grandir et passer de plusieurs centaines à plusieurs milliers de candidats. Par ailleurs, cet observatoire nous permettra de répondre à des questions telles que : comment fait-on des économies d’énergie ? Jusqu’où peut-on aller en termes de performances énergétiques ?

Jean-Baptiste : Les données saisies et les algorithmes que nous utilisons pour calculer les économies d’énergie seront stockés sur un cloud qui alimentera le site internet CUBE ainsi que l’espace candidat. Nous pourrons ainsi construire des modèles précis à partir des données historiques des candidats et même prendre en compte de nouvelles données comme le climat. A l’avenir, REDEV va permettre l’automatisation de la collecte des données des candidats CUBE. Il suffira de saisir son numéro de compteur, donner l’accès aux données de celui-ci et on pourra à travers les API (des interfaces) collecter les données et en faire des modèles sur le cloud.

Christophe : REDEV va ainsi simplifier la vie de tout le monde. Bien sûr, cela se fera dans le cadre strict du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) et de mandats donnés par les maîtres d’ouvrage pour accéder à leurs données de consommation.

La difficile saisie du fioul

En plus d’avoir un impact nocif sur l’environnement, le système du fioul ne permet pas de base de connaître précisément la consommation mensuelle en énergie. En effet, une cuve de fioul ne se remplit pas tous les mois, mais quand le consommateur en a besoin. C’est assez problématique pour établir un modèle fiable de calcul de consommation. Il est donc très important de mesurer le niveau de fioul restant dans la cuve avant de la remplir, pour savoir combien de litres on verse à chaque fois, en plus de relever mensuellement le niveau de la cuve. Sans cette mesure, il serait impossible pour l’équipe CUBE.S de connaître les économies d’énergie des candidats utilisant du fioul !