Paroles de cubiste.s : le lycée professionnel Jean Baptiste Clément (Sedan)

Publication : le 18/02/2021 à 17 h 25 min

Ce mois-ci, nous sommes partis à la rencontre de l’équipe projet CUBE.S du lycée Jean-Baptiste Clément, composée de Philippe Decobert, proviseur, Mathieu Rossbach, assistant Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques, Antoine Griboux, professeur d’électrotechnique et Dalila Saidi, professeure d’économie gestion en commerce vente.

Ils nous ont présenté l’histoire énergétique de l’établissement, son engagement dans CUBE.S et surtout le projet pédagogique phare du lycée : le rallye de l’énergie !

Un lycée très énergivore à l’origine…

Le lycée Jean Baptiste Clément a vu le jour en 1965. Le site était jusqu’ici occupé par une brasserie, qui a été réhabilitée en établissement scolaire. Puis, le lycée s’est agrandi en fonction des besoins des formations proposées, notamment via l’ajout d’ateliers. Aujourd’hui, l’établissement est constitué de deux sites, séparés de 12 kilomètres. 

Les bâtiments de l’établissement étaient très énergivores. Il n’y avait pas (ou peu) de double vitrage, l’isolation de la structure de base était quasi inexistante, l’éclairage était constitué de néons, il n’y avait pas de système de ventilation efficace, les bâtiments consommaient beaucoup d’eau, etc.

Pendant longtemps, les éco-gestes n’étaient pas non plus acquis. Par exemple, l’équipement informatique restait allumé en permanence et il n’y avait pas de minuterie sur les lumières.

…mais qui s’engage depuis longtemps pour l’environnement !

L’équipe du lycée a bien conscience des problématiques énergétiques du site. C’est pourquoi il s’est engagé sur ce thème bien avant de rejoindre CUBE.S. En 2010, l’établissement a engagé une rénovation de l’internat et de l’espace de restauration. En 2015, le lycée s’est engagé sur le label eco-lycée. Enfin, depuis deux ans, il a rejoint le label E3D (et a obtenu la certification l’année dernière !).

Au fil du temps, le lycée a mené de nombreux travaux de rénovation, dont :

  • La rénovation des menuiseries extérieures et mise en place de double vitrage
  • L’installation de bardage avec isolation intégrée dans les ateliers
  • La mise aux normes des éclairages
  • Un travail sur renouvellement de l’air dans certains ateliers (comme la chaudronnerie)
  • L’installation de volets motorisés avec lamelles inclinables

Le prochain chantier sera la rénovation de la couverture des toitures des ateliers pour une meilleure isolation et un meilleur éclairage.

Rejoindre CUBE.S, une évidence

Pour l’équipe pédagogique du lycée, c’est une évidence, il faut former et informer les élèves sur les éco gestes énergétiques. Les élèves doivent avoir la possibilité de devenir acteurs de leur consommation, et cela passe notamment par la découverte de la domotique.

En 2019 déjà, le lycée s’était inscrit au concours Planète Energies, organisé par TOTAL en collaboration avec les éditions NATHAN. Il y avait présenté un projet ambitieux : l’automatisation d’une salle de classe, réalisée par des élèves de Terminale, avec pour objectif de réguler le chauffage et les flux lumineux. Cette salle vitrine de la domotique est équipée d’une tablette, où il est possible de gérer manuellement ces deux éléments. Et le projet a été sélectionné !

Quand Antoine Griboux a eu vent du concours CUBE.S, il n’a pas hésité à en faire part à la direction, qui a tout de suite approuvé l’initiative. En effet, CUBE.S s’inscrit dans la suite logique des actions du lycée et offre l’opportunité de continuer à valoriser le travail mené dans la salle domotique.

Le projet CUBE.S du lycée : le rallye de l’énergie !

Dès que la candidature a été soumise à CUBE.S, l’équipe projet a été formée. Ensemble, ils ont mis en place un projet pédagogique très complet autour de CUBE.S, le rallye de l’énergie, co-construit avec le personnel et les élèves afin de garantir l’implication de tous. Le rallye s’effectue en ligne : les élèves peuvent accéder aux différentes étapes en se connectant sur une application, Moodle, accessible par téléphone ou par ordinateur.

Le rallye contient un module d’introduction aux enjeux énergétiques et quatre ateliers thématiques, sur la consommation d’eau, la consommation d’électricité, le diagnostic de performance et enfin la salle domotique (aussi appelée « salle du futur »). Chaque atelier comprend des étapes ludiques à valider pour accéder aux suivantes. Les contenus proposés sont très variés : rébus, vidéos interactives, questionnaires, etc. De quoi devenir consom’acteur tout en s’amusant ! Certains contenus ont d’ailleurs des applications très concrètes dans les bâtiments du lycée. Par exemple, les rébus ont été imprimés et placés à des lieux stratégiques (dans la cantine pour le rébus sur le tri, dans les sanitaires pour la consommation d’eau), accompagnés d’un QR code que les élèves peuvent scanner pour tenter d’y répondre.

Une demi-journée sera banalisée pour que les élèves puissent faire le rallye dès que la situation sanitaire le permettra. Il sera clôturé par un jeu sur le modèle « Questions pour un champion ». A l’issue du rallye, les participants pourront accéder à leur score et leur classement. A vos marques, prêts, partez !

Le saviez-vous ? 

Mis en avant par l’Education Nationale, le label E3D – Ecole/Etablissement en Démarche de Développement Durable certifie qu’une école élémentaire, un collège, un lycée ou encore un centre de formation d’apprentis se mobilise en faveur d’une démarche globale de développement durable. Le but est également de sensibiliser les élèves à leur empreinte écologique et de les amener à faire des choix plus durables. Depuis son lancement en 2014-2015, le nombre d’établissements labellisés ne cesse d’augmenter chaque année.